Sensibiliser les salariés : Les signes précurseurs de l’arrêt cardiaque

D’après la Fédération Française de Cardiologie, près de 40.000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque, chaque année en France.

Plus de 92% de ces arrêts cardiaques sont fatals lorsqu’ils ne sont pas pris en charge immédiatement.

En France, le taux de survie à un arrêt cardiaque est au maximum de 8%.

On estime d’ailleurs que 10.000 vies pourraient être sauvées chaque année si 20% de la population était correctement formée aux gestes de premiers secours. C’est pourquoi, il est indispensable de sensibiliser la population aux accidents cardiaques et aux gestes de premier secours Bien souvent, on assimile l’arrêt cardiaque à une douleur thoracique. Cette douleur persistante est intense et se traduit par une sensation de barre et de serrement au niveau de la poitrine. Néanmoins, si c’est le signe précurseur le plus fréquent, il en existe d’autres :